• Mélanie

L'ART DE SE RECONSTRUIRE

Aujourd'hui, je souhaite mettre en avant l'art et la créativité dans le processus de guérison, à la fois physique, psychique et émotionnelle, à travers une jolie association qui a remis du beau dans ma vie et qui m'accompagne depuis novembre 2019. L'association Skin m'a permis d’exprimer mes émotions à travers des projets créatifs, d’être plus à mon écoute, de réactiver la joie. J’ai participé à des expositions, à des défis créatifs et à des ateliers. Autant de moyens d’expression qui ont résonné fort en moi et qui méritent d'être présentés dans cet article.


L’association Skin a été créée en 2012 par Cécile Reboul pour permettre aux femmes touchées par le cancer de rebondir après les traitements, période d’isolement et de profond désarroi.

Implantée à Paris, Skin propose des défis artistiques à des binômes femmes – artistes, soit autant d’expériences de dépassement de soi.


Skin restitue ces œuvres et performances dans des lieux prestigieux, avant de les exposer sous forme photographique dans des hôpitaux.

Skin organise également des sorties culturelles, des ateliers sportifs et créatifs, des challenges ludiques, tout au long de l’année pour ces patients et ex-patients.


Extrait du site de l'association :https://associationskin.org

"Le cancer est une maladie terrible qui affecte le corps comme l’esprit. Elle ne se contente pas de laisser ses marques dans les chairs : même résorbée, elle continue à isoler les individus touchés du reste de la société. Passé les traitements lourds et les opérations, la société ne les regarde plus. Les invisibles questionnent leur place, leur rôle, et la solitude s’installe puisque personne ne semble pouvoir comprendre. Ils sont en vie, mais sans pouvoir aisément reprendre vie.

Mettons de la couleur dans ce tableau : il est toujours possible d’avancer vers la guérison, de se reconstruire, de reprendre confiance en soi. Mais cela demande de se sentir bien, dans ses baskets comme dans sa tête, et la créativité possède des vertus incroyables dans ce domaine : l’OMS, par exemple, a conclu en 2019, après avoir analysé plus de 900 publications scientifiques, que l’art a une influence très positive sur la santé physique et mentale. Les hôpitaux qui investissent l’art thérapie constatent une amélioration de la motricité et une stimulation des émotions… Pour Pierre Lemarquis, neurologue reconnu, tout se passe comme si « l’art nous caressait le cerveau ».

Pour aider ces femmes et ces hommes à se sortir de l’après-cancer, Skin s’est donc donné une mission : leur fournir un cadre artistique enrichissant, un espace bienveillant et sans jugements, où l’on peut être soi et se reconstruire par la création. Un cadre qui leur permette de rencontrer ceux qui peuvent les écouter et les propulser dans le vivant. Un cadre qui donne confiance par le beau, et qui apaise par l’humour et la légèreté : Rire, c’est être en vie, et en rire, c’est en parler.

Les artistes qui interviennent avec Skin font naturellement de l’art-thérapie, mais sans être des thérapeutes : ils offrent une aire de jeu, en toute liberté, sans que les patient(e)s aient de comptes à rendre. Le but est de lâcher prise, par le plaisir et le partage, pour être de nouveau serein(e).

Skin est une mue : c’est un processus qui permet la transformation de soi et la cicatrisation psychique et émotionnelle"



Concrètement, comment Skin m'a aidé et m'aide toujours aujourd'hui?


Des défis créatifs pendant le confinement en avril et novembre 2020


1 - Le Getty museum Challenge : parodier des oeuvres artistiques


La jeune fille à la perle, Peinture de Johannes Vermeer


Jeunes filles au piano, Auguste Renoir


Retrouvez l'ensemble des participations des adhérents dans la vidéo suivante:


2- La reproduction de scènes ou d'affiches de cinéma depuis la maison et avec les moyens du bord.


Le silence des agneaux



Un shooting photo et une exposition : Colors of life - Octobre 2020


Un but : mettre en valeur et en relief le corps de la femme via la couleur, honorer la beauté du corps malgré les cicatrices, les opérations, les corps mutilés. Oser dépasser ses peurs, son chagrin.


"Se découvrir à travers sa photographie exposée en grand et face au public, c'est commencer un travail thérapeutique, de distanciation face à l'horreur de la maladie. C'est un starter, une étincelle pour faire le premier pas vers l'après, prendre de la distance, envisager un avenir, sortir de la boue du tout médicalisé, s'autoriser à redevenir sujet et non plus seulement objet d'étude scientifique et bête curieuse exposée à tout va. C'est commencer à éprouver à nouveau du plaisir"

Cécile Reboul




Notre témoignage en podcast pour Radio Nova:

https://www.nova.fr/news/lart-comme-outil-de-reconstruction-41220-09-10-2020/


J’ai vécu cette séance comme une mise à nue, au sens propre comme au sens figuré.
Une mise à nue du corps, de mes cicatrices et de ma pudeur. Mais aussi de mon âme, de mon histoire et de mes émotions. C’était très libérateur.
Poser avec Sabrina m’a porté pour aller au delà de ma pudeur. C’était l’occasion rêvée d’exprimer notre complicité et notre connexion.
Skin nous permet d’exprimer nos émotions à travers l’art, d’être plus à notre écoute, de réactiver la joie et nous offre de nombreuses possibilités d’ateliers et de moyen d’expression à expérimenter : le théatre, le chant, la poterie, la cuisine, la photo…. Et j’avais terriblement besoin de m’exprimer depuis bien trop longtemps. Alors merci, tout simplement et du fond du coeur.

Retrouvez l'ensemble du projet sur le site de l'artiste :https://bmoclub.fr/skin/ et un petit extrait de la soirée d'inauguration :


Des ateliers d'art therapie et la découverte du collage :


Depuis décembre 2020, je pratique le collage. Je crée des univers à travers des photos piochées dans les magazines et je laisse parler mon imagination en fonction de mon humeur et de mes émotions. Et le résultat est toujours très révélateur de ce que je vis, des émotions enfouies dans l'inconscient, au delà des mots pour exprimer mes maux. Je recolle les morceaux et je crée du beau. Cela me nourrit intérieurement. J'ai même entamé une formation en ligne d'art-thérapie.


Voici quelques exemples réalisés jusqu'alors.


Les choses qui font battre le coeur :


Fruits and the City


En cage


La grenade


L'indécise


Le dilemme


Lâcher prise


Inspirées



A venir en 2021 : des projets en binôme, l'ADN de ce que propose Skin


À deux, on va plus loin ; et surtout, on va mieux.

Skin rassemble en binômes les patient(e)s et les artistes. Ces paires créatives ainsi formées se consacrent à l’élaboration d’œuvres et de performances artistiques, mises en lumière par Skin qui les expose et les présente dans des lieux prestigieux. Ainsi, Skin sert notamment de caisse de résonnance : il est crucial de montrer au plus grand nombre ce que sous-tend l’après cancer, et accorder une attention particulière à ce sujet de santé publique.

Puisqu’il n’est jamais trop tôt pour parler de l’après et indispensable d’apporter un peu de lumière à celles et ceux qui combattent encore la maladie, Skin expose également ces œuvres dans des structures médicales hospitalières.


"Restez connectés, je prépare de beaux projets pour 2021, pour me projeter dans le beau à travers l'art"

Par ailleurs, l’action de Skin porte au-delà de son accompagnement quotidien : la récolte de fonds permet en effet à l’association de développer sa médiation pour toucher et sensibiliser un public toujours plus large. Il est essentiel d’alerter l’opinion publique sur les enjeux personnels et sociétaux de l’après cancer.


Alors merci de soutenir les actions de Skin via les dons:

https://www.helloasso.com/associations/skin/formulaires/1


60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Reste informé(e) en t'abonnant
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône

© 2019 Les Karnets de Mel

  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône