• Mélanie

EN PARLER AUX ENFANTS

L'annonce aux proches, notamment à mes 2 filles, a été une des étapes les plus éprouvantes dans mon parcours. Je partage avec vous quelques ressources qui m'ont aidées pour leur en parler.



L'annonce de sa #maladie : une #épreuve dans l'épreuve.


Je me souviens du sentiment de #culpabilité qui m'a envahit : je vais faire #souffrir mes parents, les rendre tristes. Mon #mari ne mérite pas cela, comment va t'il trouver la force de rester et de m'épauler. Mes #enfants? Ah quelle douleur! comment leur annoncer et leur expliquer que les traitements vont me faire perdre mes cheveux, vont me fatiguer et me rendre malade. Comment leur dire que cette maladie est potentiellement grave, que des femmes en meurent? Parce que la peur de ne pas voir grandir ses enfants est réelle, nous envahit.


Mon mari et mes parents ont été très présents dès la découverte de la boule dans mon sein. Ma maman m'a accompagné aux examens, mon mari aux rendez-vous d'annonce. Nous avons vécu #ensemble les différentes étapes et nous avons beaucoup discuté sur la façon dont on allait gérer la situation au quotidien, sur mon accompagnement durant les soins. 


Dès que ce socle a été construit, nous avons commencé à en parler à mes 2 filles de 9 ans et 5 ans et demi à l'époque. Nous y sommes allés très #progressivement, en commençant par leur expliquer que j'avais découvert une #boule dans mon #sein et qu'il fallait que je fasse des examens.


Une fois les résultats connus, nous leur avons expliqué que cette boule était potentiellement dangereuse pour maman et qu'il fallait l'enlever. Que j'allais être suivie par des médecins très #compétents qui allaient me #soigner.



-"Mais comment va t'on te l'enlever maman? "

- "d'abord, par un traitement à l'hôpital qui va me faire perdre mes cheveux, mais maman a trouvé une très belle perruque et des turbans."

 -"Mais tu vas ressembler à papa sans cheveux!"

-"oui c'est parce que je l'aime si fort que je veux lui ressembler".


-"Mais maman, tu vas pouvoir avoir de super cheveux blonds tout bouclés! comme la Reine des neiges"

-"Non mon trésor, j'aurais la même chevelure qu'avant, tu ne verras pas la différence. Et puis peut être que je viendrai te chercher avec des turbans et des foulards sur la tête. Tu sais que maman aime les couleurs"



Nous n'avons pas expliqué tout le protocole immédiatement, c'est déjà extrêmement lourd pour nous adultes d'assimiler l'ensemble du parcours.


Et puis, nous n'avons pas prononcé le mot #cancer devant elles jusqu'au jour où ma grande de 9 ans m'a demandé un mercredi après midi au gouter si ma boule était un cancer. Je n'ai pas su réagir sur le coup autrement que par des #larmes. Mais oui, le mot était prononcé alors oui, j'ai confessé et je les ai rassurées en leur disant qu'on allaient affronter tout cela #ensemble, unis et soudés. Que maman n'allait pas se laisser faire et que j'allais #guérir.


J'ai assez rapidement informé l'équipe #enseignante qui a été et qui est toujours un très grand #soutien pour mes enfants, avec beaucoup d'écoute et de bienveillance. C'est une grande chance.


Pour ce qui est de l'entourage, des amis, de la famille, j'en parlerai probablement dans un autre article. Mais les personnalités se révèlent : il y a ceux qui restent, ceux qui s'éloignent, ceux pas spécialement proches mais qui s'avèrent être de précieux soutiens.

.

Et puis, j'ai choisi de l'annoncer et de le partager via les réseaux sociaux. Je ne pouvais pas appeler tout le monde, je n'en sentais pas la force, je m'écroulais dès que j'en parlais. Ecrire et leur dire que j'allais me battre m'a libéré. A la suite de cela, j'ai reçu énormément de soutien, ce qui m'a porté pour entamer la chimiothérapie.



Voici mes 4 #ressources, des fiches élaborées par le #laboratoire Roche, qui j'espère vous aideront à en parler à vos #enfants et vos #proches.

  1. Parents, enfants : des mots pour le dire

  2. Parler de la maladie aux tout-petits

  3. Paroles d'ados : comprendre le cancer d'un parent

  4. Proche d'un malade, une situation pas toujours facile



Parents, enfants : des mots pour le dire





lien vers la fiche:

https://www.roche.fr/fr/patients/info-patients-cancer/vivre-avec-un-cancer/parler-cancer/parents-enfants-cancer.html?_ga=2.204302422.756339426.1579767436-1438692652.1579767436




Parler de la maladie aux tout-petits



lien vers la fiche:

https://www.roche.fr/fr/patients/info-patients-cancer/vivre-avec-un-cancer/parler-cancer/parler-cancer-enfants.html?_ga=2.151685247.756339426.1579767436-1438692652.1579767436




Paroles d'ados : comprendre le cancer d'un parent





lien vers la fiche:

https://www.roche.fr/fr/patients/info-patients-cancer/vivre-avec-un-cancer/parler-cancer/comprendre-cancer-adolescents.html?_ga=2.151685247.756339426.1579767436-1438692652.1579767436




Proche d'un malade, une situation pas toujours facile



lien vers la fiche:

https://www.roche.fr/fr/patients/info-patients-cancer/vivre-avec-un-cancer/parler-cancer/proche-cancer.html?_ga=2.176516963.756339426.1579767436-1438692652.1579767436



139 vues1 commentaire
Reste informé(e) en t'abonnant
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône

© 2019 Les Karnets de Mel

  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône