• Mélanie

PERTE DE CHEVEUX : SE FAIRE ACCOMPAGNER

L'annonce de la chimiothérapie est synonyme de perte de cheveux. C'est un vrai choc et traumatisme. Vient alors la question de la prothèse capillaire ou perruque.

Où aller? Par qui se faire conseiller?





Je l'ai beaucoup dit lors de mes prises de parole. L'institut capillaire et le choix de ma perruque ont été clé dans mon parcours. Passées la sidération de l'annonce et la colère, le choix de ma perruque a été l'un des premiers éléments de l'acceptation. L'accompagnement par un institut spécialisé m'a permis d'appréhender l'ensemble des effets secondaires liés à l'esthétique, pas seulement les cheveux qui est l'effet le plus visible. Cela permet de sortir du milieu médical, de parler de la maladie sous un autre angle, de se faire chouchouter, de conserver l'estime de soi et de renouer avec sa féminité.


La perte des cheveux est pour la plupart des femmes un véritable choc, un moment très difficile, qui arrive au début du traitement, qui stigmatise la maladie, la rend concrète et réelle et qui peut être vécue comme une perte d'identité (ne plus se reconnaitre).

La chute des premières mèches est très douloureuse mentalement (cheveux sur l'oreiller ou dans la douche) et physiquement (démangeaisons et douleurs au niveau du cuir chevelu). Elle apparait au début de la 3e semaine suite à la 1ere injection de chimiothérapie. Certaines font le choix de raser (ce fut mon cas) d'autres de porter le casque réfrigéré afin de ralentir au maximum cette chute. Une fois chauve, l'état d'esprit change : le mental se focalise sur la gestion des autres effets secondaires, sur le combat (même si je n'aime pas ce mot), sur l'efficacité du traitement dans la réduction de la tumeur.


Selon une étude menée par Rose magazine, pour affronter et surmonter ce que beaucoup nomment un « traumatisme », les malades se sentent globalement soutenues par leur entourage (43%), le conseiller prothésiste (17%) et le coiffeur (13%). L’oncologue, en revanche, n’est un soutien que pour 4% d’entre elles…

De la même manière, de nombreuses malades se disent « accompagnées au moment de la perte des cheveux », qu’il s’agisse d’un proche (41%), d’un coiffeur (37%). Mais 22% indiquent malgré tout avoir « passé ce cap seules ».

Trop de femmes évoquent encore un manque d’informations et d’écoute de la part de l’équipe soignante et ne veulent plus entendre des phrases comme « ce n’est pas grave », « ça va repousser »,

« vos cheveux seront encore plus beaux », qui renforcent leur sentiment d’isolement.

Je parle de ces remarques dans l'article suivant : https://www.leskarnetsdemel.com/post/les-autres


D'ou l'importance des instituts capillaires qui accompagnent les femmes, au delà du corps médical et de l'entourage. L'accompagnement n'est ni médical ni subjectif. Il est juste et essentiel pour la suite du parcours.


Le bon réflexe ? Prendre rendez-vous avec un prothésiste capillaire avant même la première cure de chimiothérapie et la perte des premiers cheveux. Dans mon cas, j'ai eu mon 1er RDV 3 semaines avant. Cela permet d'anticiper, d'essayer différentes perruques, mais aussi d'autres alternatives.

Posez-lui toutes les questions qui vous passent par la tête sur les modèles, les matières, la qualité de confort…Cet échange, et le fait de voir votre tête et votre couleur « d’origine », va lui permettre de vous conseiller au mieux. Allez-y avec un proche. Au fur et à mesure des essais, cela peut être utile d’avoir l’avis de quelqu’un qui vous connaît bien. J'y suis allée avec ma maman.


Le 1er rdv peut être difficile : se projeter avec une perruque ou des turbans est compliqué car remet en question notre image, notre identité. Généralement, les femmes choisissent un modèle qui ressemble à leur coupe de cheveux, c'est rassurant. Une fois que cette perruque est choisie, une fois rassurée, on peut se permettre d'essayer autre chose.

Il est important également de s'habituer à la perruque et/ou turbans avant la perte des cheveux. Faire des essayages à la maison, se familiariser, soi et son entourage, avec le port d'un accessoire sur la tête.


Sachez que les instituts capillaires vous accompagnent également à la coupe de cheveux progressive et au rasage, avec l'achat de la perruque. Personnellement, j'ai fait le choix de raser ma tête, mais je ne voulais pas que ce soit mes proches ou moi qui le fassions.

La plupart accompagne également lors de la phase de la repousse et des 1eres colorations végétales.

Le lien de confiance, la bienveillance, la chaleur du lieu sont donc autant d'éléments à considérer lorsqu'on se fait accompagné.


Pour les accessoires de têtes, comme les franges, les turbans et les bonnets, allez voir mon article spécifique : https://www.leskarnetsdemel.com/post/mes-accessoires-de-tete


Je vous dévoile à présent mes 5 bonnes adresses à Paris et dans le 92.

1 - La galerie des turbans


Mylène et Hortensia m'ont été chaleureusement recommandées par mon infirmière d'annonce à l'institut Curie. C'est à leurs rencontrse que mon état d'esprit a changé face à la maladie. Elles m'ont armée, elles m'ont rassurée, elles m'ont proposé des solutions, elles ont été attentives. Nous avons trouvé ensemble la perruque, les turbans. Hortensia m'a rasé la tête, Mylène m'a accompagné lors de la repousse et de la 1ere coupe.


Voici la perruque choisie, en cheveux synthétiques, qui correspondait complètement à ma coupe et ma couleur de cheveux.



Le jour ou j'ai rasé mes cheveux, à J+16 post première injection.



Adresse:

24 rue Saint-Pétersbourg 75008 Paris.

Tél : 01 44 56 93 63 Tél : 01 47 23 07 37

https://www.lagaleriedesturbans.com/le-salon/



2 - L'institut Capeline


Nouvellement installé depuis septembre 2020, l''institut Capeline se trouve à 500 mètres (4 minutes à pied!) de l'Institut Curie de Saint-Cloud et propose des prestations complètes d'accompagnement, avant, pendant et après. Un lieu très bien décoré, dans lequel on se sent bien. J'ai eu la chance d'y faire un soin du cuir chevelu ainsi qu'une coupe de cheveux.


Adresse: 18 rue Gounod, Bâtiment B / 92210 Saint-Cloud

E-mail contact@institutcapeline.com Téléphone: 0155570302

https://institutcapeline.com



3 - Alma perruques


Je n'ai pas testé personnellement cet institut, mais sa réputation n'est plus à faire concernant les perruques en cheveux naturels coupées et colorées sur-mesure.

Alma propose aussi des prestations beauté : conseils maquillage, entretien de la chevelure, changement de couleur ou de coupe.


Adresse :

26, rue de Saussure 75017 Paris

Jours et horaires d’ouverture :

du lundi au vendredi de 10 heures à 19 heures

https://www.alma-perruques.fr



4- Fée pour elles


Ce n'est pas un prothésiste capillaire à proprement parlé mais 2 boutiques spécialisées en oncologie: vente de prothèse capillaire, de prothèse mammaire, de lingerie adaptée, de cosmétiques.

Elles vous accompagnent avec bienveillance, tout au long de votre combat contre le cancer.

Leur priorité ? Adoucir votre quotidien, vous soulager des effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie, et vous offrir la possibilité de révéler votre féminité.

Elles sont idéalement situées dans le 10e près de l'hôpital Saint-Louis et dans le 5e près de l'Institut Curie.


16 Avenue Claude Vellefaux - Paris 10 ème

45 Rue Gay-Lussac - Paris 5 ème

09 81 67 11 76 du lundi au vendredi , 10H - 18H

https://www.feepourelle.com



5 - L'embellie


La boutique L'Embellie est implantée à Paris entre l'Opéra Bastille et l'hôpital des Quinze-Vingts.

C'est un espace dédié à la féminité, à la douceur et au confort, un lieu où l'on vient pour renouer avec sa féminité, prendre le temps d'échanger et de s'occuper de soi.

Elle propose des solutions adaptées, mais donne des conseils pour traverser la maladie avec plus de légèreté et de la bonne humeur.


24 rue de Charenton 75012 Paris

Tel : 01 42 74 36 33

Mail : lembellieparis@gmail.com

https://www.lembellie-paris.fr/perruques-paris








Reste informé(e) en t'abonnant
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône

© 2019 Les Karnets de Mel

  • Grey Instagram Icon
  • Gris Pinterest Icône